Le Président

Le Président est à la tête de la Cour administrative fédérale. Il est le supérieur hiérarchique des juges ainsi que du personnel non judiciaire de la Cour et est suppléé par le vice-président pour l’exercice de cette mission. En outre, le Président exerce également la fonction de juge : il préside une chambre de cassation, à savoir actuellement la 10e. Dans ses fonctions de juge, le Président n’a pas plus de prérogatives que les autres juges et n’a pas de pouvoir ni d’influence sur les autres juges. Une autre fonction exercée par le Président consiste à entretenir des relations avec d’autres juridictions et organisations judiciaires tant en Allemagne qu’à l’étranger.

Le Président de la Cour administrative fédérale est le Prof. Dr. Dr. h.c. Klaus Rennert.

Né à Berlin en 1955, il a commencé sa carrière de magistrat en 1984 au Tribunal régional d’Offenburg. À l’automne 1985, il a rejoint la juridiction administrative (Tribunal administratif de Karlsruhe). Il a exercé les fonctions de chercheur à la Cour constitutionnelle fédérale et de rapporteur au Ministère d’État du Bade-Wurtemberg. En août 1994, Monsieur Rennert a été nommé juge au Tribunal administratif supérieur du Bade-Wurtemberg. D’octobre 1996 à septembre 1997, il était professeur titulaire en droit administratif et en sciences administratives à l’Université Albert-Ludwig de Fribourg, qui lui avait décerné en 1987 le titre de Docteur en droit. En février 2000, l’Université de Fribourg l’a nommé professeur honoraire. L’Université Martin-Luther, Halle-Wittemberg, lui décerna en 2009 le titre de docteur honoris causa.

Après sa nomination aux fonctions de juge à la Cour administrative fédérale en septembre 2003, Monsieur Klaus Rennert a ensuite intégré la 3e chambre de cassation. En mai 2011, il a pris la présidence de la 8e chambre de cassation. En novembre 2012, il a été nommé vice-président de la Cour administrative fédérale. Depuis le 1er juillet 2014, il exerce les fonctions de Président de la Cour administrative fédérale. Il préside la 10e chambre, notamment compétente pour le droit communal, le droit des professions libérales, le droit des organisations professionnelles et le droit des subventions.